L'instinct de mort (Mesrine n°1) (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'instinct de mort (Mesrine n°1) (2008)

Message par Lady of the Tardis le Jeu 27 Nov - 14:37



Site officiel


Scénariste : Abdel Raouf Dafri
Dialoguiste : Abdel Raouf Dafri & Jean-Francois Richet
Réalisé par Jean-Francois Richet
D'après l'œuvre de : Jacques Mesrine
Avec Vincent Cassel, Cécile de France, Gérard Depardieu, Gilles Lellouche, Roy Dupuis, Michel Duchaussoy, Ludivine Sagnier...

Origine : Canada, Italie, France.
Genre : Policier, Biopic
Durée : 1h 53min.
Année de production : 2008
Date de sortie : 22 Octobre 2008

Synopsis: Des années 60 à Paris au début des années 70 au Canada, le parcours criminel hors norme d'un petit voyou de Clichy
nommé Jacques Mesrine.


Bande annonce
Plus d'infos sur ce film


Photos

_________________
avatar
Lady of the Tardis
Admin

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 39
Localisation : Dans le Tardis, of course...
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ladyofthetardis.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instinct de mort (Mesrine n°1) (2008)

Message par Lady of the Tardis le Jeu 27 Nov - 14:57

Mon avis...



Bon, je dois l'avouer.... j'allais voir ce film pour Roy Dupuis (l'acteur qui joue Jean-Paul Mercier). Pour ceux qui ont eu le courage de lire mon topic sur Roy savent qu'il est pour moi un des grands acteurs québécois, injustement méconnu en France. Alors, pour une fois (en fait la première fois...) qu'un film avec lui sortait en France (avant sa sortie au Québéc...), J'allais pas louper ça !!!!

Quand à l'histoire de Jacques Mesrine, je n'en connaissais que ce que la majorité des gens connaissent : sa mort ("exécution") à Paris... De sa vie et de ses "activités", je ne connaissais rien...

Alors qu'en ais-je pensé, moi qui y allait uniquement pour devant Roy ...

Et bien, j'ai été agréablement surprise !!!!
Je mets le reste en spoiler, pour ceux qui ne l'aurai pas vu et qui ne veulent pas connaitre les moments clés de l'histoire...

Spoiler:
Le générique du film est génial : à la "Amicalement Vôtre", plusieurs points de vus différents de la même personne sur l'écran, j'ai trouvé ça super intéressant... surtout s'agissant en fait (on le saura à la fin du générique) des heures précédant sa mort...

Puis, on est directement plongé dans la guerre d'Algérie et les tortures infligées aux prisonniers par l'armée français... On y découvre un Mesrine engagé volontaire devant obéïr aux ordres qu'il trouve pour certains infaisables...

Puis c'est le retour au "pays" : Le Paris des années 60's. Et c'est là que les choses dégénèrent... en opposition complète avec son père (qu'il accuse d'avoir travaillé avec les allemands pendant la guerre (en fait STO)), et dépassé par les évènements, il se retrouve embrigadé par un ami dans le tourbillon de la petite délinquance... (Belle prestation de Gilles Lelouche dans le rôle de Paul), après un petit séjour en Espagne, duquel il ramènera sa femme ( je résume...), il essaye de reprendre une vie normale afin d'élever ses deux enfants "normalement". La malchance fait qu'il pert son emploi, et se retrouve sans le sous... et donc retombe dans la délinquance... et échoue en prison.

Suite à plusieurs "affaires", il est obligé de quitter la France et part pour Montréal avec Jeanne Schneider (Cécile de France méconnaissable), sa complice depuis le départ de sa femme. Il y rencontre Jean-Paul Mercier (Roy Dupuis), un activiste du FLQ (Front de libération du Québéc). Mesrine et Jeanne vont être employés par un milliardaire qui les renverra quelques mois plus tard, déclenchant une nouvelle période de banditisme pour eux... Poursuivis pour avoir kidnappé ce milliardaire, ils sont arrêtés en Arizona et renvoyés au Canada pour y purger une peine de 5 ans pour elle et 10 pour lui.

Il passe des jours en isolement (humilié, battu, isolé, perdant la tête...) puis, il est remis dans une section plus "libre" dans laquelle il retrouvera plus tard Jean-Paul Mercier, lui aussi incarcéré à la même prison... Bien décidé à s'échapper, Mesrine met un plan en place, avec l'appui d'autres prisonniers, afin de s'enfuir à travers les barbelés... Une fois dehors, ils font quelques braquages et reviennent à la prison, afin de sortir leur complices qui les avaient aidés à s'échapper. Mais cette action tourne mal, très mal... Les complices sont tués, après de longues minutes d'échange de coups de feu... Mesrine est touché à la jambe et Mercier au bras et épaule... Ils sont obligés de s'enfuir pour ne pas être tués. (ils auront tué au passage nombre de gardiens...)

De retour à Montréal, Mesrine veut à tout prix faire sortir Jeanne de prison. Afin qu'il ne le fasse pas, parce que les autorités s'attendent à ce qui le fasse, elle le quitte à contre cœur pour le "sauver". à peine remis de leurs blessures, ils sont reconnus par deux gardes-chasse, alors qu'ils s'entraînaient au tir dans une forêt. Mesrine et Mercier tuent les deux agents.

Maintenant c'est "dehors ou morts" !

Bref, un film qui m'a scotché !!! Comment un homme sans histoire devient le pire des hommes, l'ennemi public n°1 !!! Comment, les choix et les épreuves peuvent faire basculer le destin de chacun...

Mention spéciale pour Vincent Cassel qui est entré dans la peau et l'esprit de Mesrine, sans en faire un héros populaire, ni un "véritable salop". Le réalisateur a su faire la part des choses, et s'est évertué à montrer le cheminement d'un homme, des épreuves dans sa vie qui l'on amené à faire des choix qui se sont avérés plus que mauvais...

Deuxième mention spéciale pour Vincent Cassel pour deux scènes particulièrement "fortes":
Spoiler:
- la scène en Algérie où il doit faire un choix : obéir à un ordre ou pas...
-Les scènes d'isolement à la prison canadienne !!! Se mettre dans la peau de Mesrine à ce moment là de sa vie... enfermé, torturé, humilié, nu dans une cellule de 10m2...(scènes ne pouvant se décrire... trop "forte" mentalement et psychologiquement...)
Avis personnel et absolument pas objectif : Roy Dupuis nous montre encore une fois (peut-être, en fait que pour moi, vu que apparemment peu de personne ont vu ses autres films (fantastiques!)...) tout son talent !!! Il est absolument parfait du début à la fin...
PS: n'ayez pas peur, il parle en québécois, mais vous avez les sous titres

Une réalisation que je qualifierais de très bonne, mélangeant les genres : films de gangsters des années 70's avec un Depardieu égal à lui même, et film contemporain de par sa mise en scène...

Seul point négatif, âmes sensibles s'abstenir : film assez violent, mais c'est obligé... C'est la vie de Mesrine après tout...

En Conclusion : à voir !!!! Ne serais-ce que pour la performance de Cassel (et Dupuis...), et pour apprendre l'histoire de l'ennemi public n°1 le plus connu de France...

Quand à moi qui n'y était allé que pour voir Roy Dupuis sur grand écran... et bien, j'attends avec impatience le mois de Novembre, pour voir la seconde partie : L'ennemi public n°1...

_________________
avatar
Lady of the Tardis
Admin

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 39
Localisation : Dans le Tardis, of course...
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ladyofthetardis.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum